S'identifier

Mot de passe oublié ?

ou

Vous n'avez pas encore de compte ? Créer un compte

L’influence de l'herbologie traditionelle asiatique

Ces dernières années, le marché du bien-être a connu une croissance exponentielle en raison d'une nouvelle priorisation des besoins des consommateurs, avec notamment une polarisation très significative sur la santé. Les médecines orientales, basées sur l'utilisation des plantes, participent à redessiner un autre visage de la cosmétique et lui attribuent un rôle plus holistique.

La place des cosmétiques dans le marché du bien-être

Selon une étude menée par Cosmetics Europe, plus de 70% des consommateurs estiment que leurs cosmétiques et leurs produits de soins personnels améliorent leur qualité de vie. 80% les qualifient comme étant importants ou très importants dans la construction de leur confiance en eux.

En 2020, le Global Wellness Institute estime l'économie du bien-être à 4,4 billions de dollars. La crise du COVID-19 a sensiblement renforcé l’importance de la santé physique et mentale pour de nombreux consommateurs et a stimulé l'essor du bien-être et la diminution du stress grâce à l’utilisation de produits de beauté et de soins personnels. Au cours de l’année 2020, plus d'un tiers des consommateurs américains ont enrichi leur routine de soins. Au sein de l’économie du bien-être, près de 1 produit sur 4 fait aujourd’hui partie de la catégorie « beauté et soins personnels ».

Les marques portent une attention toute particulière à la suggestion de routines de soins autour de la thématique de la détente et mettent en évidence le lien entre le mode de vie (l'alimentation, le sommeil, le stress, etc.) et la santé de la peau. L’utilisation de divers accessoires qui participent à la relaxation (ex : gua sha en quartz rose) et l’intégration d’ingrédients intervenant tant sur le domaine objectif que sur la perception sensorielle contribuent également à consolider les stratégies des marques dans la promesse d’une meilleure qualité de vie à travers leurs offres.

Parmi les 3 principaux mouvements qui conditionnent la croissance de ce marché, on peut identifier la personnalisation des soins, l’utilisation de plantes reconnues pour accroître le bien-être ou apaiser le mental, et le savoir ancestral enseigné par les médecines orientales telles que l’Ayurvéda et la médecine traditionnelle chinoise.

Des médecines traditionnelles au service de la cosmétique « bien-être »

Sans doute le système thérapeutique le plus ancien au monde, l'Ayurvéda est une médecine traditionnelle indienne basée sur l'utilisation des plantes. Utilisée depuis plus de 5 000 ans, elle possède une approche holistique de la santé qui s'appuie sur la singularité de chaque individu pour prendre soin du corps et de l'esprit. Perçue comme un véritable art de vivre, l'Ayurvéda a pour objectif de prévenir des maladies en rééquilibrant les 3 doshas (énergies vitales) : Vata, Pitta et Kapha. Selon ses principes, la génétique, l'âge et le mode de vie, 1 ou 2 doshas prédominent et les qualités de la peau dépendent directement de leurs caractéristiques.

La menthe poivrée (Mentha piperita) est dotée d’un parfum frais qui calme le corps et l’esprit et soulage du stress. En Ayurvéda, ses feuilles ont une énergie rafraîchissante qui diminue les doshas Pitta et Kapha et prévient des problèmes de peau.

L’ashwagandha (Withania somnifera) est considéré comme l’un des plus éminents rasayanas, préparations de plantes qui promeuvent la santé physique et mentale et renforcent les facultés de résistance face à des facteurs de stress de toute nature. Il s’agit d’une plante très précieuse pour les populations locales puisque sa culture valorise le savoir-faire ancestral des familles de cultivateurs depuis des générations.

La Médecine traditionnelle chinoise (MTC) a pour objectif de soigner le corps et l’esprit en se basant sur l’ « énergie vitale » (Qi) et elle se diffuserait dans l’organisme à partir de 7 chakras. De nombreux facteurs, tels que l’environnement ou les émotions, viennent perturber l’équilibre des énergies. La MTC s’articule autour de 5 pratiques pour débloquer le Qi et ainsi soulager différents types de maux (migraine, manque d’énergie, ménopause, stress, etc.) : l’acupuncture, le massage traditionnel (Tui Na), le Qi Gong, la diététique et la pharmacopée.

La racine de sauge rouge (Salvia miltiorrhiza) séchée est un incontournable de la pharmacopée chinoise. Parmi les propriétés décrites dans la MTC, ce concentré de molécules bénéfiques serait capable d’améliorer la circulation sanguine, de soigner les maladies cérébrales ou encore quelques maladies cutanées.

Les offres SILAB en lien avec le bien-être et les médecines Ayurvédique et chinoise

CALMISKIN®, issu de la menthe poivrée, procure une sensation d’apaisement immédiat en stimulant la production de bêta-endorphines aussi appelées « hormones du plaisir ». En freinant la libération des médiateurs-clés de l’inflammation dont les interleukines-1α et -8, les prostaglandines E2 et l’histamine, et en régulant la microcirculation cutanée, il limite les symptômes d’irritation de la peau.

ADAPTONYL®, issu des racines de l’ashwagandha, contrôle les effets du cortisol, « l’hormone du stress » générée par un stress psychologique et le manque de sommeil, et favorise ainsi la restauration de l’homéostasie cutanée. En agissant également sur les 6 autres facteurs de l’exposome, il diminue les marqueurs de stress oxydatif et inflammatoire et relance le métabolisme cellulaire. In vivo, il a été démontré qu’après 14 jours d’application sur des volontaires sélectionnés pour leur exposition modérée à très importante à plusieurs paramètres de l’exposome, ADAPTONYL® apporte des bénéfices cosmétiques en lissant le microrelief cutané, en améliorant le grain de peau et en ravivant l’éclat du teint.

NEUROFENSE®, issu des racines de sauge rouge, est un concentré bio-inspiré apaisant qui permet de cibler les 3 composantes biologiques impliquées dans la sensibilité cutanée : il neutralise l’hyper-réactivité neuronale en inhibant TRPV1 (le récepteur-clé des peaux sensibles), restaure la qualité de la barrière cutanée et limite l’inflammation de la peau. Il possède également la capacité de booster la synthèse de CB2 (cannabinoïde exprimé par de nombreux types de cellules cutanées).

Camille DESPERIEZ

Chef de projet Marketing Client
Ingénieure biologiste, je suis fascinée par les bienfaits de la Nature sur le bien-être et sur la peau. Chez SILAB, au sein du département marketing et commercial, mon esprit créatif s’exprime dans la réalisation de présentations thématiques et tendances. Dans un environnement international, mon poste nécessite d’être continuellement attentive aux besoins actuels et futurs des consommateurs.

Nos inspirations

Coup de projecteur sur les dernières innovations scientifiques et tendances du marché cosmétique et dermo-cosmétique ! Nos experts partagent leurs visions, conseils et perspectives pour mieux vous inspirer.